Lifestyle

VAINCRE SA PEUR DE COURIR SEULE

Je suis une froussarde.

Je me dis toujours que si « ça n’arrive qu’aux autres« , les autres, c’est aussi moi.

Quand je marche dans la rue, j’observe les personnes que je suis susceptible de croiser, je me retourne pour voir si quelqu’un ne me suis pas de trop près, je fais en sorte que la personne qui passe à côté de moi passe du côté opposé à celui où je tiens mon sac à main, je verrouille les portières de ma voiture dès que j’y monte seule, si je rentre tard chez moi, je reste près de groupes de gens qui me paraissent « safe » pour éviter de me retrouver seule, et j’en passe.

Si cette attitude m’a certainement un jour permis d’éviter un vol de sac à main, voire une potentielle agression, c’est également un fameux handicap dans la vie parce qu’à cause de cela, je me prive.

Je me prive parfois de sortir si je sais que je devrai rentrer seule, je me prive d’aller vers les gens même s’ils ont besoin d’aide, et surtout, je me prive de faire du sport.

J’adore courir : la course à pied est pour moi le sport par excellence où on se bat contre soi-même.

Sans la mécanique d’un vélo, sans les prises d’un mur d’escalade, sans les remous d’un bassin de natation. On est seul, avec ses baskets, et on fait face à ses propres limites.

Processed with VSCO with  preset

Malheureusement, la seule idée de courir seule me pousse généralement à m’enfoncer un peu plus dans mon canapé et, aujourd’hui, à écrire un article à ce sujet sur mon blog.

J’ai donc décidé de réunir ici DIX CONSEILS, pour vous aider mais aussi pour m’aider moi-même à surmonter la peur, souvent irrationnelle, de courir seule :

D’ACCORD, certaines situations sont quelque peu exagérées mais je suis sûre que certaines d’entre nous se sont déjà fait des films du genre dans leur tête (moi la première !)
  1. Ton terrain de jeu, tu choisiras : si tu n’es pas à l’aise à l’idée que quelqu’un te regarde courir, le meilleur moyen d’être en sécurité est finalement de courir là où il y des habitations, des promeneurs, des parcs remplis d’enfant ou des automobilistes. Inutile de se cacher, de toutes façons, tu ne connais certainement pas 90% des gens que tu croiseras, par contre, ils participent à ta sécurité ;
  2. Près de chez toi, tu sortiras : essaie si possible de trouver un endroit sympa qui ne soit pas loin de chez toi. Ainsi, tu pourras éventuellement piquer un sprint jusque là si tu as l’impression d’être suivie ou si quelqu’un t’a abordée avec insistance ;
  3. En conséquence, tu t’habilleras : inutile de sortir le mini-short et la brassière. C’est triste à dire mais, au moins tu seras sexy, au mieux tu te sentiras. Tu finiras quand même toute rouge et toute transpirante alors garde ta sexy-attitude pour après la douche ;
  4. Tes bijoux, tu retireras : tu te sentiras beaucoup plus en sécurité si tu évites de courir avec des boucles d’oreille, des bagues ou un collier parce qu’inconsciemment, tu sauras que personne n’aura rien à te prendre ;
  5. Ton GSM, tu emporteras : tu pourras plus facilement appeler du secours si tu ne te sens plus en sécurité. Et si quelqu’un veut te le prendre, résiste 3 secondes histoire de tenter le coup, mais garde en tête que n’importe quel smartphone vaudra toujours moins que ta vie ;
  6. Ton chien avec toi, tu prendras : si tu as un bon gros toutou qui ne demande qu’à se dégourdir les pattes, prends-le avec toi. Il en dissuadera plus d’un et ça fera toujours un bon moment à partager avec ton chien préféré. Ca demande juste un peu d’habitude pour qu’il se calque sur ton rythme mais il adorera ça !
  7. Bonjour aux gens, tu diras : n’hésite pas à être sympathique avec les voisins que tu croises, ça pourra toujours t’être utile si tu es en danger un jour et que tu viens frapper désespérément à leur porte pour te mettre à l’abri d’un agresseur éventuel ;
  8. Quand il fait jour, tu sortiras : évite de sortir courir lorsque la nuit est déjà tombée. Profite au maximum des longues soirées d’été pour te remettre au sport en toute tranquillité ;
  9. Les heures et les parcours, tu varieras : ne tente pas le diable en sortant toujours le même jour, à la même heure, au risque qu’un détraqué finisse par prendre note de tes habitudes pour te coincer. ll vaut mieux organiser tes sorties à des moments différents de la journée tout comme il est préférable de modifier régulièrement tes parcours pour les mêmes raisons ;
  10. Dès aujourd’hui, tu t’y mettras : il paraît que pour vaincre ses peurs, il faut y faire face alors n’hésite plus, arme-toi de courage et de volonté et ZOU, dehors ! Tu finiras par relativiser et plus jamais tu ne te priveras d’une bonne course à pied.

J’espère que ces conseils t’auront fait du bien, t’auront été utiles et que tu es déjà en train de chausser tes baskets de running pour te faire un petit 5km (ou plus !).

N’hésite pas toi aussi à partager en commentaire tes astuces pour te sentir en sécurité pendant ta course.

A très vite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s